Syndicat National des Enseignants du Second degré de Nouvelle-Calédonie

Accueil > Mutations > Rentrée 2016 > Mouvement extraterritorial - Rentrée 2016

Mouvement extraterritorial - Rentrée 2016

jeudi 6 août 2015, par webmestre


Le Groupe de Travail d’examen des candidatures pour le mouvement extraterritorial 2016 s’est tenu mardi 4 août.

Dorénavant (depuis le transfert des compétences de 2012), les critères de sélection ne sont plus définis par le barème. Cette année encore, une appréciation déterminée par l’inspecteur ou le chargé de mission dans sa discipline gouverne la sélection !

Nous nous sommes élevés, une fois de plus, contre ce mode de sélection injuste et totalement subjectif. Nous avons alerté les membres du GT sur les risques que comportait ce « casting » réalisé en amont du Groupe de Travail par un IPR, voire un chargé de mission, qui découvre les dossiers.
Mais nous sommes les seuls à nous indigner. Le corps d’inspection fort de ce pouvoir récent, soutenu par les services du Vice-rectorat et les syndicats locaux, déploie une panoplie d’arguments pédagogiques dont la mauvaise foi est parfois évidente.

Nous avons demandé, chaque fois que c’était nécessaire, aux IPR et chargés de mission de reprendre les dossiers et de justifier les avis qu’ils avaient donnés sur les candidatures. Dans certaines disciplines, ces derniers ont dû réexaminer tous les dossiers, faute d’un nombre d’avis favorables suffisants ! Nous avons ainsi pu obtenir la transformation d’avis « réservés » en avis « favorables » … Le système montre son absurdité, mais à part le SNES-NC, personne ne s’en émeut.

Vous trouverez en pièce jointe de cet article un compte-rendu rédigé par les représentants du SNES-NC présents lors de ce GT, avec notamment un tableau de synthèse des capacités d’accueil par disciplines.