Syndicat National des Enseignants du Second degré de Nouvelle-Calédonie

Accueil > Mutations > Rentrée 2017 > Mise à Disposition de la Nouvelle-Calédonie - Rentrée 2017

Mise à Disposition de la Nouvelle-Calédonie - Rentrée 2017

lundi 18 juillet 2016, par webmestre


Le Groupe de Travail chargé de la vérification des barèmes et de la sélection des entrants pour la rentrée 2017 se tiendra le mercredi 3 août 2016.

Les élus SNES-NC en commissions paritaires interviendront dans chaque cas où la situation nous semblera défavorable aux personnels, pour défendre l’équité dans le traitement des candidatures et refuser toute discrimination.

Mais il faut être conscient que le transfert de compétences de l’enseignement secondaire effectué en 2012 permet au pouvoir administratif local d’imposer des règles de gestion des personnels (voir circulaire en application) qui sont en totale opposition avec celles qui régissent la fonction publique du cadre Etat.

Ces « règles » locales tendent à casser l’homologie des statuts des personnels (territoriaux et Etat), à favoriser l’ostracisme, la discrimination, la différence, dans un espace où le travail en équipe de personnels de formation équivalente devrait pourtant être une priorité.

Pour qualifier les modalités du recrutement extérieur (que l’administration tente de réduire, voire d’empêcher comme le souhaiteraient certains groupes d’intérêt locaux, au risque de scléroser tout le système éducatif), on pourrait parler au mieux de « concours de miss », au pire de « foire aux bestiaux » : on assiste à un véritable « casting » de cinéma et les principes qui régissent normalement les opérations de carrière dans la fonction publique sont régulièrement bafoués (primauté des avis sur les barèmes, inégalité de traitement entre disciplines, …).

Visiblement, l’administration veut limiter les recrutements extérieurs, jugés trop onéreux, et souhaite « travailler à flux constant » en redéployant les moyens attribués à la Nouvelle-Calédonie et en utilisant en priorité des maitres-auxiliaires, alors que ce corps est appelé à disparaitre.

Face à cette mise à mal du système éducatif calédonien, à ces mesures arbitraires qui vont à l’encontre de nos valeurs, le SNES-NC et ses représentants des personnels élus en commissions défendront notre éthique et soutiendront au cas par cas les intérêts des personnels.

C’est ainsi, en refusant le clientélisme et en exigeant des personnels compétents, que nous défendrons une politique éducative efficace et juste, celle dont a besoin l’ambitieux « Projet Educatif Calédonien »