Syndicat National des Enseignements du Second degré en Nouvelle-Calédonie

Accueil > Covid-19 > Vacances d’octobre anticipées : la réponse des adhérents

Vacances d’octobre anticipées : la réponse des adhérents

dimanche 19 septembre 2021, par webmestre

Vu le confinement actuel, le Gouvernement de Nouvelle-Calédonie propose d’avancer les prochaines vacances scolaires, dans des conditions cependant particulières (confinement pendant la première semaine de vacances, préparation de la reprise en établissement pendant la deuxième semaine de vacances).

Les adhérents du SNES-NC, interrogés sur cette proposition, se sont montrés très majoritairement défavorables :

OUI 32,79%
NON 60,66%
Ne se prononce pas 6,56%

Quelques réactions représentatives :
- "Il est possible que la situation sanitaire amène à prolonger le confinement au delà de la première semaine des vacances. Il n’est pas souhaitable que les élèves et les équipes pédagogiques reprennent sans pouvoir véritablement s’aérer pendant de vraies vacances. "
- "Le confinement n’est pas une période de détente, nous fournissons du travail aux élèves, nous le corrigeons et nous sommes constamment disponibles pour eux et les familles. Mais on nous considère comme des gens qui ne travaillons pas vraiment pendant le confinement puisque on n’hésite pas à nous supprimer nos congés en estimant qu’il nous faut préparer la reprise du 4 au 8 octobre et nous mettre à disposition des établissements."
- "La dernière période serait extrêmement longue, 9 semaines, voire 10 semaines pour certains"
- "Le fait d’avancer les vacances parait bon, mais pas dans ces conditions."
- "Même s’ils ne sont pas majoritaires, certains établissements restent ouverts en ce moment pour accueillir les enfants de personnels prioritaires. Les personnels de ces établissements auront besoin de souffler pendant les vacances."
- "Les élèves et les professeurs méritent leur temps de vacances en dehors d’un confinement surtout pendant cette période anxiogène."

Nous sommes reçus au siège du gouvernement, avec les autres organisations syndicales, demain matin à 10h.
C’est cette position que nous porterons lors de cette réunion.